Développement durable

Êtes-vous prêt à changer le monde avec nous ?

« Le développement durable répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Source : Commission Européenne, Rapport Bruntland, 1987

« Si internet était un pays, il serait le 6ème consommateur d’énergie et le 7ème émetteur de CO2 de la planète. »

Source : CERDD

On assiste à une densification des usages du mobile, d’Internet et des réseaux sociaux en France

66
Millions

d’habitants en France

65
Millions

d’abonnements mobile

60
Millions

d’utilisateurs d’Internet

38
Millions

d’utilisateurs de réseaux sociaux

Source : Blog du modérateur

Vous faites partie de ceux qui ont avalé la pilule rouge ? Derrière la publicité du dernier smart phone à la mode vous pensez aux mines chinoises gigantesques de terres rares qui détruisent le paysage, et celles plus modestes, qui font travailler les enfants en Afrique. Vous pensez au traitement de tous ces déchets qui ne sont jamais traités. Et plus vous y pensez, plus le marketing de l’IT vous devient insupportable. Mais avant de rejeter tout en bloc, réfléchissons ensemble aux différents moyens de reprendre le contrôle. Peut-on inclure les notions du développement durable dans l’IT sans pour autant faire du green washing ?

Comment relever le défi ?

Le développement durable est fondé sur 3 piliers : économique, social et environnemental.

Les trois piliers du développement durable : économique, social et environnemental.

Est-ce que l’IT est compatible avec le développement durable ?

Les techniciens sont de plus en plus nombreux à penser qu’introduire les concepts du développement durable dans la création des applications web est un choix judicieux.

Nous sommes arrivés à la fin de l’époque « des lois de Moore » qui postulaient de l’augmentation de la puissance de calcul des nouveaux supports (ordinateur, tablettes et smartphone). Plus que jamais, il est temps que les entreprises comprennent que la question de la frugalité sera un enjeu majeur pour les années à venir, face à l’arrivée sur le marché de machines de moins en moins puissantes, et des dernières mises à jour du moteur de recherche Google, qui pénalise les applicatifs trop lourds.

Quelles sont les actions que l’on peut mener ?

Comment adapter l’écoconception au développement durable ?

L’écoconception analyse toutes les étapes du cycle de vie d’un site web pour identifier et mettre en place des actions concrètes.

Cycle de vie des sites web

Examinons les actions concrètes pour chaque étape :

Transformer une idée géniale en projet web durable.

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Tester la durabilité de votre projet web.
Tester la faisabilité (budget et degré d’incertitude).
Tester l’appréhension de futurs utilisateurs.
Connaître leur niveau technique.
Bien évaluer leur charge de travail et leur capacité à jouer le jeu.
Orienter la conception vers vos utilisateurs.

Des applications bien codées, sobres et efficientes.

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Choisir la technologie la plus adaptée au projet.
Prendre une technologie très populaire.
Privilégier l’open source.
Utiliser les bonnes pratiques de développement.
Respecter les standards.
Documenter son code.

Être accompagné par des administrateurs système passionnés par l’optimisation.

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Sélectionner des serveurs web peu sensibles au chaud.
Limiter l’usage de la climatisation.
Récupérer la chaleur pour chauffer les bâtiments aux alentours.
Prolonger la durée de vie des serveurs.
Proposer des offres adaptées aux clients.
Éteindre des serveurs la nuit.

Garantir la prise en main rapide par vos équipes.

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Encourager la frugalité fonctionnelle.
Éviter les redondances.
Former aux écogestes liés à l’utilisation du logiciel.
Des sites web rapides et efficients permettent de retarder le renouvellement du matériel des entreprises.

Créer des sites web accessibles :
avec un bon SEO,
utiles et utilisables facilement et par tout le monde.

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Lutter contre la fracture numérique.

  • Créer des designs agréables et épurés pour décupler la charge affective.
  • Utiliser un niveau de langage adapté (utilisation des anglicismes, des acronymes, des termes techniques…).
  • Prévoir une utilisation optimale sur tous les supports. L’écoconception web participe à la lutte contre l’obsolescence programmée en créant des sites web utilisables par de vieux terminaux.

Sensibiliser vos utilisateurs à certains écogestes.
Mesurer pour compenser les émissions de gaz à effet de serre.

Lutter contre la dette technique

Quelles sont les actions concrètes pour cette étape ?
Gérer la croissance fonctionnelle.
Travailler avec des tests unitaires.
Nettoyer le code.
Corriger les failles de sécurité.

Parlons écoconception ensemble !

Demandez un audit technique pour votre applicatif ou des renseignements sur la création d’un site web.

L’écoconception web permet de réduire l’impact négatif des logiciels. Mais son domaine ne dispense pas tout à chacun de prendre la mesure de nos impacts numériques et de changer nos pratiques pour un usage plus vertueux.

Pour aller plus loin…