Calculez votre empreinte environnementale

24 mai 2019
contact

Mesurer votre empreinte environnementale

Introduction

Connaissez-vous réellement votre impact sur le web ?

Ne vous inquiétez pas, nous sommes tous passés par là.

Pour connaître votre impact environnemental sur le web, vous pouvez faire appel à un expert ou utiliser les différents outils de mesure gratuits et rapides mis à disposition sur internet. Selon une étude, l’empreinte annuelle d’un internaute est de  :

    • 350 kwh d’énergie
    • 200 kg de gaz à effet de serre
    • 3000 litres d’eau

Pour aller plus loin sur l’éco-conception, nous vous invitons à consulter cet article sur l’éco-conception.

Aujourd’hui, les utilisateurs du web prennent conscience de leur impact environnemental et souhaitent améliorer leur site web, pour cela nous vous invitons à essayer les différents outils de mesure ci-dessous.

EcoIndex

Cet outil de mesure Français évalue la performance environnementale d’un site web. Conçu et proposé par Frédéric Bordage, le précurseur de Green IT, EcoIndex possède son propre algorithme de mesure. Une analyse d’un site web gratuitement et rapidement sur des critères pertinents.

  •   La performance environnementale absolue  : Une note sur 100,
  •   La performance environnementale relative  : Une note de A à G, en complément avec la note sur 100 ;
  •   Le classement vis-à-vis des autres sites web  : Un classement parmi les autres sites évalués;
  •   L’empreinte environnementale  : Empreinte GES (gaz à effet de serre) + Empreinte eau;
  •   La complexité de la page  : Le nombre d’élément du DOM (Document Object Model);
  •   La charge du serveur  : Le nombre de requêtes dans le HTTP, si le nombre est conséquent cela veut dire qu’il faudra plus de serveurs pour supporter cette page;

L’objectif est de fournir à l’utilisateur une analyse instantanée de son site web et les sensibiliser sur les bonnes pratiques à aborder. Pour une analyse plus poussée, il est recommandé de demander l’avis d’un expert. Sinon, vous pouvez essayer d’adopter les bonnes pratiques de l’éco-conception chez vous avec le livre « Les 115 bonnes pratiques de l’éco-conception de Frédéric Bordage ».

Cet outil rapide et efficace certifié par Green It, vous donnera une idée de l’impact environnemental de votre site web.

EcoMeter

Soutenue par l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, cet outil analyse l’empreinte écologique d’un site web. Cette évaluation se positionne sur les principes de l’éco-conception pour analyser le niveau de maturité du service numérique.

Gratuit et rapide à utiliser, il permet aux utilisateurs de mesurer l’impact environnemental de son site web, sur toutes les phases du cycle de vie. LEcoMeter analyse votre site web à partir des 115 bonnes pratiques de l’éco-conception  :

  • Par rapport au design
  • Par rapport au développement
  • Par rapport à l’hébergement

A la fin de l’analyse, EcoMeter résume les critères qui ont été respectés ou non. Lorsque les critères ne sont pas respectés, une ou plusieurs améliorations sont proposées afin d’accompagner l’utilisateur dans une démarche plus éco-responsable.

EcoDesign Maturity Meter

Cet outil évalue le niveau de maturité d’une entreprise dans leur démarche de l’éco-conception, son intégration et le cycle de vie  de leur produit/service. L’EcoDesign Maturity Meter se démarque des autres outils de mesure, car l’évaluation est sous forme d’une série de questions.

Ensuite, les réponses sont comparées avec d’autres résultats pour permettre à l’utilisateur de se positionner et d’effectuer les améliorations à faire. Il y a 4 niveaux de maturité  :

  • 1ère niveau : initial
  • 2ème niveau : ad hoc
  • 3ème niveau : formalisé
  • 4ème niveau : contrôler et améliorer

Développé avec plusieurs grands noms de l’éco-conception, cet outil offre une analyse précise, professionnelle et gratuite aux utilisateurs qui souhaitent intégrer les principes de l’éco-conception.

Wattimpact

 Spécialisé dans les solutions d’énergie verte pour le web, Wattimpact favorise l’énergie renouvelable d’origine électrique, pour votre site web. Dans une démarche éco-responsable, cette solution verte vous aidera à rendre votre site web plus propre en énergie et plus respectueux envers la planète. La surconsommation électrique est partout et se trouve généralement vers votre hébergement.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter l’article sur les hébergements verts. Cette solution payante se présente sous forme de pack :

  • Le pack Standard : 25000 pages
  • Le pack Gold : 250 000 pages
  • Le pack Platinium : un abonnement sur 1 an pour les professionnels

Par ailleurs, Wattimpact suit sa propre charte contrôlée par ECOCERT. Une solution verte qui sensibilise les utilisateurs sur leur consommation énergétique sur internet et l’adoption de pratiques plus responsables pour réduire l’impact environnemental de leur service numérique.

Greenspector

Dans une approche plus différente des autres outils de mesure, Greenspector est une solution pour les développeurs web et les professionnels du web. En effet, cette solution s’inscrit dans une démarche éco-conceptuelle du code informatique, en proposant à l’utilisateur des solutions pour réduire son impact environnemental et optimiser certaines ressources lors de la conception d’un site internet.

Une solution efficace et durable, Greenspector garantit une qualité durable du code informatique en évitant certaines erreurs lors de la conception.

LVMH, ORANGE et pleins d’autres ont fait confiance à Greenspector, un gage de qualité et de fiabilité qui font la renommée de cette solution verte.

Conclusion

L’impact environnemental sur le web, est une problématique qui nous concerne tous. Devenez un acteur responsable en intégrant les principes éco-responsables dans votre usage du web.

L’outil de mesure de l’empreinte est gratuit, rapide et facile à utiliser. Cela vous permet de prendre conscience de votre impact sur le web.

Proposition Audit Technique

Rencontrez un expert pour vous aider à optimiser votre site web et intégrer facilement les code de l’éco-conception web.

 

Tout le long de la rédaction de cet article, j’ai pu approfondir ma culture sur l’éco-conception web. Cette thématique très enrichissante propose de nombreuses alternatives afin de réduire notre impact environnemental sur le web. En espérant que cet article vous aura conquis et que cette thématique n’aura plus de secret pour vous !
Emma Cotellon Assistante en communication

3 Comments. Leave new

Bonjour,

Merci pour cet article.

Il semble que vous n’ayez pas identifié Ecometer.org et les autres outils du Collectif conception numérique responsable (tous gratuits et ouverts) que vous trouverez ici : https://collectif.greenit.fr/outils.html

Le lien vers le livre « écoconception web : les 115 bonnes pratiques » n’est pas le bon. Nous avons publié une nouvelle édition en avril 2019 : https://www.greenit.fr/2019/05/07/ecoconception-web-les-115-bonnes-pratiques-3eme-edition/

Enfin, il est crucial de comprendre qu’on ne peut pas éco-concevoir un logiciel ou des lignes de code, mais seulement un service numérique dans son ensemble. C’est la base de l’écoconception.

Répondre

Merci beaucoup pour ces précisions qui nous ont permis de mettre cet article à jour. Nous aurions adoré avoir votre point de vue sur notre article “L’éco-conception web”, car nous justement, notre association travaille depuis longtemps sur une méthodologie visant à optimiser la préparation des projets web pour raccourcir le temps de développement et à réduire la dette technologique.

Vos ouvrages (Les 115 bonnes pratiques et Green Patterns) nous ont été d’une grande aide pour mettre en place le prototype Responsite et notre Respomètre. Merci pour ces généreux partages 🙂

Répondre

Merci d’avoir référencé notre solution GREENSPECTOR sur laquelle nous travaillons depuis bientôt 9 ans. La presse « dite » spécialisée n’en parle pas (cherchez l’erreur ;-)). Pourtant, ce sujet nous tient à cœur et est l’élément fondateur de notre entreprise et de ses valeurs.
On peut bien sûr parler d’éco-conception du logiciel sinon pourquoi pourrait-on parler d’éco-conception d’un matériel ? (faites vous votre idée ! ) Pour préciser, à travers l’éco-conception logicielle, on prend l’angle des usages pour mesurer l’impact d’un service numérique via le matériel nécessaire (serveurs, réseaux, devices, …)
Petite précision : la solution Greenspector fait de la mesure de consommation sur appareils réels dans le Cloud et n’est pas intrusif dans le code. La détection des hot spots de consommation permet au développeur en intégration continue par la mesure de se pencher sur les vrais enjeux non performants et consommants de son service numérique. On met bien sûr à disposition dans notre solution plus de 200 bonnes pratiques multi-langages et multi-plateforme (mobile, Web, …) qui sont un guide pour les développeurs, concepteurs. Respecter un référentiel ne suffit malheureusement pas pour obtenir un résultat efficient, c’est un moyen d’y parvenir ! Nous avons récemment publié une étude sur la conso des sites web lors du dernier meetup de GreenTechVertes https://twitter.com/Green_spector/status/1135893968439402497 . les sites les plus respectueux des pratiques Green ne sont pas forcément les moins consommateurs.
Merci en tout cas de mettre en lumière ce sujet. Une autre Communauté du Green Code Lab (400 personnes) et ses meetups peuvent-être une bonne occasion d’échanger sur ce sujet étique et responsable.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *